Veazio.com

Communication visuelle et Marketing

Vous devez activer javascript pour afficher ce contenu Je me souviens encore la première fois ou j’ai installé un blog WordPress sur un serveur; je... Installation manuelle de votre blog ou site WordPress : le guide pratique

thumb_installation_wordpress

Je me souviens encore la première fois ou j’ai installé un blog WordPress sur un serveur; je me suis tiré les cheveux pendant plusieurs jours juste pour arriver à la page d’installation de WordPress, rien que ça ! D’ou venait le problème? Tout simplement parce que mon pack hébergement ne fonctionnait que sous MsSQL alors que WordPress fonctionne avec un base de données MySQL… Eh oui, il fallait le savoir… Heureusement la communauté francophone de Wordpress est très importante et surtout très active, j’ai donc demandé de l’aide sur l’excellent forum d’entraide www.wordpress-fr.net, ce qui m’a permit de résoudre mon problème très rapidement et d’épargner ainsi quelques cheveux supplémentaires… Voici donc les étapes à suivre pour reussir l’installation manuelle de WordPress: Pré-requis: Avant de commencer, il vous faut donc:

  • Un nom de domaine disponible
  • Un hébergeur avec base de données MySQL
  • Un logiciel de transfert FTP
  • Un éditeur de texte

Vous pourrez télécharger ces logiciels dans la suite de ce guide Mon choix s’est porté sur l’hébergeur 1and1.com car il propose des packs incluant Nom de Domaine + Hébergement du site à partir de 2€ par mois. Le guide d’installation proposé ci-dessous est donc effectué avec 1and1 mais si vous possédez un autre hébergeur, pas de panique car les procédures d’installation sont assez semblables. Si vous ne disposez pas déjà d’un nom de domaine et d’un hébergeur, vous trouverez ces deux services dans un pack sur 1and1.com. Sur cet hébergeur, vous devez absolument prendre un pack Linux et non un pack Windows, je vous rassure, cela n’a aucun rapport avec votre système d’exploitation. La principale différence réside dans le fait que le pack Linux offre une base de données MySQL alors que le pack Windows offre une base de données MsSQL qui est, à l’heure ou j’écris ces lignes, incompatible avec WordPress. C’est cette différence qui m’a posée problème lors de ma première installation d’un blog WordPress.

offre_1and1

Voila, maintenant vous etes au courant mais je le répète encore une fois, optez pour une base de données MySQL.Le logiciel FTP est quant à lui un logiciel qui va vous permettre de transférer les fichiers de votre ordinateur vers un serveur Web. Pour moi, le meilleur est Filezilla, vous pouvez le télécharger gratuitement ici. Il tourne sous windows. Si vous utilisez un Mac, vous pouvez telecharger Cyberduck et si vous êtes sous Linux, je vous conseille Gftp. L’éditeur de texte va vous permettre de creer un fichier .htaccess afin de faciliter l’insallation manuelle de WordPress.

[divider_top]

Etape 1: Création de la base de donnée

Après avoir choisi votre nom de domaine ainsi que votre hébergeur, rendez vous dans l’espace client de votre hebergeur et selectionnez la rubrique »Domaine > Administration de MySQL », creez ensuite une nouvelle base de donnée. Vous obtenez donc un nom de base de données, un nom d’utilisateur, un nom d’ hote et un mot de passe. Notez qu’il peut y avoir un certain délai entre la création et la disponibilité de la base de donnée (de 15 minutes à 1h). Pour 1and1, vous obtenez les infos suivantes:

  • un nom de base de données du type: db1234567
  • un nom d’utilisateur du type: dbo1234567
  • un mot de passe
  • un nom du serveur de la base de données du type: www.db1234567.db.1and1.fr

Vous aurez besoin de toutes ces infos dans la suite de l’installation.

Etape 2: Création d’un accés FTP:

Nous allons désormais configurer un accés FTP afin de pouvoir déposer des fichiers dans la base de données précédemment créée. Rendez vous pour cela dans la rubrique « Espace web > Accés FTP » et créez un accez FTP afin d’obtenir un nom d’utilisateur FTP ainsi qu’un mot de passe. Chez 1and1, le nom d’utilisateur commence par un u (par exemple u6485169).screenshot_1and1_acces_ftp

Etape 3: Configuration des domaines:

Allez maintenant dans la partie « Domaine > Configuration des domaines » , cliquez ensuite sur la case devant votre nom de domaine ou le sous-domaine fourni par défaut. Le but de cette etape est de mettre votre blog wordpress au niveau de la racine de votre base de donnée ou dans un sous-repertoire. Autrement dit, est ce que vous voulez que votre WordPress soit monsite.com ou monsite.com/blog. Si vous désirez que votre blog soit directement à l’endroit www.monsite.com, cliquez sur l’onglet « destination » et mettez « / » en guise destination. En revanche, si vous désirez que votre blog soit dans un sous-répertoire, mettez « /blog » ou « /wordpress » ou « /nom-quelconque ». Dans ce dernier cas, votre blog sera accessible en allant sur www.monsite.com/nom-quelconque.

Etape 4: téléchargement de WordPress:

Téléchargez maintenant la dernière version de WordPress, je vous recommande de télécharger directement à partir du site http://fr.wordpress.org pour plus de sécurité. Une fois le téléchargement terminé, décompressez le dossier n’importe ou dans votre ordi à condition de le retrouver rapidement.

Etape 5: Création d’un fichier .htaccess:

Si ce n’est pas déjà fait, telechargez Notepad++ ici. Créez un nouveau document et selon votre hébergeur, copiez-collez ces codes dans votre document.

Pour 1and1:

AddType x-mapp-php5.php
AddHandler x-mapp-php5.php

Pour OVH:

SetEnv PHP_VER 5

Pour Free:

php 1

Pour Aquaray:

AddHandler php5 .php

Enregistrer ensuite votre document au format UFT-8 (sans BOM), pour cela, cliquez sur l’onglet « encodage > convertir en UFT-8 sans BOM » et nommez le .htacces (n’oubliez pas le point avant htacces…).

screenshot_sans_bom_notepad

[divider_top]

Etape 6: Transfert des données avec Filezilla:

Nous allons desormais proceder au transfert des données vers votre hebergeur. Pour cela, ouvrez Filezilla (telechargeable ici). Nous allons avant toute chose configurer votre accés FTP afin d’être autorisé à uploader WordPress vers votre serveur; il faut donc vous rendre dans le menu « Fichier > Gestionnaire de Sites ». Dans le cadre de gauche, créez un nouveau site, choisissez le nom que vous voulez, cela n’a aucune importance, c’est juste pour vous aider à vous repérer si plus tard vous avez plusieurs sites. Entrez les informations suivantes: Hote: Le nom de votre site (ex: monsite.com) Type d’authentification: Normale, Identifiant: C’est le nom d’utilisateur FTP que vous avez recu à l’étape 2, chez 1and1, il ressemble à u6485169). Entrez également votre mot de passe et cliquez sur connexion.

screenshot_filezilla_configuration

Vous devriez arriver sur cet écran (image ci-dessous) avec sur la gauche, les données de votre ordinateur et sur la droite, ceux de votre serveur Web.

screenshot_filezilla_transfert

Nous allons installer WordPress sur ce serveur. Pour ce faire, recherchez dans la colonne de gauche le contenu de votre dossier WordPress (et non pas le dossier) et déplacez le vers votre serveur, c’est-à-dire dans la partie droite de l’écran. Il y à deux facons de procéder:

  1. si vous voulez que votre site WordPress soit votre nom de domaine (monsite.com), deplacez le contenu du dossier à la racine de votre serveur (aprés le /.) comme je le fait dans l’image ci-dessus.
  2. Si vous voulez que votre site soit dans un sous-repertoire (monsite.com/monwordpress), alors creez un nouveau dossier à la racine de votre serveur (clic droit avec Filezilla) et donnez lui le meme nom que dans l’étape 3.

Après avoir effectué ce transfert, il est important de transferer également le fichier .htaccess à la racine de votre site (aprés le « /.) Si vous rencontrez quelques problemes pour utiliser Filezilla, vous pouvez lire ce manuel assez simple mais trés utile pour connaitre les bases du logiciel. Si tout s’est bien passé, rendez vous sur www.monsite.com ou sur www.monsite.com/monwordpress et la vous devriez apercevoir un écran de configuration WordPress vous indiquant qu’il ne trouve pas le dossier wp-config.php, cliquez alors sur creer le fichier de configuration et renseignez les informations de votre base de données que vous avez recues à l’étape 1.

Fin de l’installation manuelle

A présent, votre WordPress devrait être installer et configuré. Si ce n’est pas le cas, n’ayez crainte, Internet offre une multitude de trés bonnes ressources qui vous aideront  à installer WordPress manuellement. Voici une liste de liens trés pratiques qui peuvent vous aider dans votre démarche.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
  • ikon

    31/05/2012 #1 Author

    Merci pour le tuto, juste, comment faire pour cacher la page « wp-admin » des visiteurs qui tapent l’adresse « www.site.com/wp-admin » et tombent sur la page administration ??

    Répondre

  • Veazio

    04/06/2012 #2 Author

    Pas besoin de cacher ta page admin car il faut s’identifier avec un mot de passe pour la voir. Les visiteurs n’y ont donc pas accès.

    Répondre

  • zar

    22/06/2013 #3 Author

    Ca y est j’ai réussi a installer WordPress sur Wamp…

    après 5 heures de lutte.

    Grand merci à tout ces forumiste qui m’on aidé pas à pas et je veux donc rendre la pareil avec ma mesaventure.

    C’est la qu’on voit qu’il doit y avoir autant de config que de bug d’install. c’est fou.

    Donc moi j’ai eu droit… 1.. 2 … 3 … bug

    A la sécurité qui n’était pas bonne sur ma config. Genre j’avais pas des super pouvoirs sur mon répertoire d’install et de config Wamp.

    J’ai parcouru les forum j’ai trouvé, qu’en faisant une manip de siouxx, je pouvais reprendre le control et pouvoir modifier mes fichiers du rep Wamp dans Program Files … déjà c’est grave… je trouve , alors que j’étais full admin !!! enfin passons , j’ai me redonner des droits de super admin.

    De deux , l’apache (le service dans Wamp et pas dans Windows d’abord !!! faut le savoir… il ne voulait donc pas se lancer… pendant 2 heures…

    Finalement c’était juste que comme indiqué sur les forum skype lui prennais son petit port 80 et comme il ne voulait pas le lâcher … j’ai tuer skype en le desinstallant lui et sa toolbar … fini, parti, disparu de mon pc à jamais . tant pis pour lui… il l’avais qu’à le lacher ce porC . (et de toute manière Google hangout c mieux.)

    Ca avance bien au bout de 4 heures j’avais mon petit icône Wamp qui ést passer au vert quant même … sivousplait!!!

    Pour finir à force d’essais et completment endormi devant mes écrans ..et dans la loose la plus totale devant les forums du monde entier, je me suis dis , et si je mettais le nom d’utilisateur comme dans l’exemple du tuto… hein … et ben pourquoi pas ..

    Faisons donc comme c’est écris dans l’exemple.

    J’ai donc effacer dans le champs username : user … que user c’est moi qui l’avais inventé tout seul , et je voulais que mon truc s’appelle user… je sais pas pourquoi mais j’aimais bien user… ben non

    J’ai remplacer et donc mis dans username « root »…..

    Allelouillaaaa… super génial tout c’est débloqué …

    C’étais l’autoroot… vroom vroom … enfin a moi la conception de mon super site de ouf… d’ailleurs c’était quoi déjà mon idée. heuuu!!!..

    Moi qui suis venu sur wordpress parce que l’on m’avait dit que c’était simple… hiiii

    J’espère que la suite va être plus facile.

    Répondre

  • Veazio

    23/06/2013 #4 Author

    Bonjour ZAR !
    Merci pour ton retour d’expérience qui m’a bien fait marrer 😉
    Oui c’est vrai, au départ WordPress n’est pas facile, notamment son installation, c’est pourquoi j’ai rédige cet article d’ailleurs en y intégrant beaucoup de liens vers d’autres articles. Mais c’est vrai que les forums jouent un rôle important dans cette tache. Je pense notamment au forum du support de WordPress francophone.

    5 heures pour l’installation… Ca va encore! Je me souviens de mon premier WordPress ou j’ai mis plus de 3 jours à l’installer… Eh oui au début il n’y avait pas tous ces tutos!

    Mais je voulais te rassurer: saches que plus tu avances dans WordPress et plus tu acquiers de connaissances et plus ce CMS devient facile. Tu te rendras compte que c’est vraiment complet, efficace et surtout très simple (même si tu devras encore squatter quelques forums ;-)).

    Je compte bientôt créer un article qui listera les meilleurs sites, blogs et forums qui ont pour thème principal WordPress. J’intégrerai le lien dans cet article des sa publication.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :